L’Église, arbitre du conflit calédonien

Une mission de médiation est arrivée, hier, sur l’île de Maré, après les affrontements meurtriers du week-end.
Après la mort de quatre jeunes Kanaks dans des violences entre clans autochtones, samedi à Maré, en marge de manifestations contre une compagnie arienne locale, le calme est revenu sur l’archipel. Mais le climat reste délétère. Le conflit a fait rejaillir des querelles anciennes entre chefs de clans rivaux.