De l’uranium de Fukushima en Californie?

Depuis quelques jours, une nouvelle inquiète certains spécialistes, qui débattent sur des sites comme celui du département d’ingénierie de l’université de Berkeley (1) ou qui réclament des éclaircissements et surtout des données – que « le gouvernement [américain] doit avoir, je le pense », estime ainsi l’ingénieur nucléaire Arnie Gundersen (2). Que se passe-t-il ? Voilà une semaine, a été annoncé par l’organisation « Low level radiation campaign » (LLRC)(3) , que « de l’uranium issu de Fukushima a été détecté en Californie », après analyse des données recueillies par l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA).