Pétrole et géopolitique: derrière la façade, pour Rosneft (Russie) et ExxonMobil (Rockefeller)… les affaires continuent !

Ceci n’est pas une nouvelle surprenante sur le plan de l’info, on nage litéralement dans cette merde gluante noire responsable de toutes les guerres depuis le début du XXème siècle, puisque le produit est abiotique et inépuisable à l’échelle humaine. Les Russes et les Ukrainiens le savent avec certitude scientifique depuis 1956. 60 ans !…

L’info qui devrait faire tiquer en fait est que, comme nous l’avions signalé il y a des mois, dans une ambiance de pré-troisième guerre mondiale, la russe Rosneft et la yankee ExxonMobil (Rockefeller) bossent la main dans la main dans le meilleur des mondes possibles pour elles. N’oublions pas que <img src="http://cagou.com/blog/wp-content/uploads/userphoto/1.thumbnail.jpg" alt="Cagou.com" width="40" height="40" class="photo" style=" border: 1px solid; border-color: #000000;"/> Cagou.comPublié dansDerniers articles postésÉtiquettes : , Laisser un commentaire sur Pétrole et géopolitique: derrière la façade, pour Rosneft (Russie) et ExxonMobil (Rockefeller)… les affaires continuent !

Pétrole de Daech: les nouveaux documents qui accablent la Turquie

Le groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech) a lancé la production de pétrole à grande échelle et vend de l’or noir à la Turquie qui lui envoie des renforts en hommes, ressort-il des documents de Daech et des témoignages de terroristes publiés par la chaîne de télévision RT. La Turquie envoie des terroristes en […]

Perspectives mondiales pour 2015 : pétrole, Russie et Union Européenne

En cette fin d’année, de nombreux analystes livrent leurs prévisions économiques globales pour 2015. Si l’exercice peut s’avérer périlleux, notamment en raison des fragilités des structures économiques et financières et des risques systémiques, particulièrement au sein du système bancaire européen, qui peuvent à tout instant entraîner l’économie mondiale dans une crise majeure sur le modèle […]

LE PÉTROLE : l’Arabie saoudite déclare la guerre ouverte aux Américains

UAE-OAPEC-ENERGY-MEETINGLe tout-puissant ministre saoudien de l’Énergie s’est dit prêt à laisser chuter le baril jusqu’à 20 dollars. Il exprime pour la première fois sa crainte de voir les États-Unis et le Canada lui prendre des parts de marché.

Jamais l’homme considéré comme le plus influent au sein de l’Opep, le ministre saoudien de l’Énergie, Ali al Naïmi, ne s’était exprimé aussi franchement. «Ce n’est pas dans l’intérêt des producteurs de l’Opep de réduire leur production, quel que soit le prix», a-t-il déclaré dans une interview

pétrole et gaz c’est la surabondance qui se profile

Révolutions dans le pétrole

Non, ne vendez pas tout de suite votre Range Rover, pas avant d’avoir lu ces quelques lignes. Depuis maintenant plusieurs années, le secteur du pétrole est sous haute tension. La flambée des prix du pétrole que nous avons tous subi en 2008 nous avait donné un avant-goût de ce qui pouvait nous attendre.

L’Iran lance un avertissement aux Etats-Unis

L’Iran par la voie de l’amiral Mahmoud Moussavi a indiqué aux États-Unis qu’ils auraient à affronter « toute la force » de la marine iranienne s’ils renvoyaient ses portes-avions dans le détroit d’Ormuz.

Depuis plus d’une semaine, l’Iran s’emploie a montrer toute sa force militaire maritime, avec notamment le test de missiles dans le détroit d’Ormuz.

Le pétrole ravive les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis

Le détroit d’Ormuz est la cause de fortes tensions entre l’Iran et les États-Unis, passage très fréquenté par les exportations pétrolières. Le premier menace de le fermer.

Large de 50 km, le détroit d’Ormuz est un passage très fréquenté par le trafic maritime pétrolier mondial.

Iran: le détroit d’Ormuz fermé au pétrole en cas de nouvelles sanctions

TEHERAN – Le détroit d’Ormuz, par où passe 40% du trafic maritime pétrolier mondial, sera fermé au transit de pétrole en cas de sanctions contre les exportations pétrolières iraniennes, a prévenu un haut responsable iranien cité mardi par l’agence officielle Irna. Si on devait adopter des sanctions contre (les exportations) de pétrole iranien, aucune goutte […]

Les opérations de pompage du pétrole vont reprendre en N.Z

Les fissures dans la coque du porte-conteneurs échoué font craindre une marée noire de grande ampleur, que les autorités tentent de maîtriser…

Les réservoirs de pétrole du porte-conteneurs Rena, qui menace de se briser en deux au large des côtes néo-zélandaises, ont tenu bon jusqu’à présent malgré la mer forte de ces dernières heures, ont déclaré jeudi les équipes de secours. La mer s’étant considérablement calmée, les opérations de pompage du carburant vont pouvoir reprendre.

Les rapports de force entre la France et les nations anglo-saxonnes dans le Pacifique Sud

Voila une analyse a mediter:
La présence importante de la France dans le Pacifique sud créé des tensions, certes moins prononcées que dans les années 1980 et 1990, mais toujours vivantes. Celles-ci ont en effet fait apparaître un certain rapport de force opposant l’Hexagone (dont la capitale se trouve à plus de 20 000 km) d’une part, et les grandes puissances anglo-saxonnes de la région que sont l’Australie et la Nouvelle-Zélande, d’autre part.