Ces vers représentent un espoir pour l’environnement : ils mangent le plastique et réduisent ainsi la pollution

La lutte contre la pollution en faveur de l’environnement fait un immense bond en avant. En effet, une étude a révélé que les vers de farine pouvaient se nourrir de plastique et ne rejeter que des matériaux biodégradables. SooCurious vous en dit plus sur cette révolution écologique.

Les larves de ténébrion meunier, ou plus communément appelées vers de farine, pourraient bien être la solution naturelle à notre bataille contre la pollution plastique. En effet, une sérieuse étude démontre que ces petites bêtes peuvent survivre en mangeant un certain type de polystyrène qui n’est pas biodégradable.

Aux Etats-Unis, plus de 33 millions de tonnes de plastique sont jetés à la décharge chaque année, et moins de 10 % sont recyclés. Rappelons que l

10 fois plus de plastique que nous le pensions dans nos oceans

La pollution est omniprésente sur notre planète. Et si l’on en voit facilement les traces sur la terre ferme, l’océan, lui, semble souffrir en silence. Mais selon une récente étude, nos océans contiendraient quelques 250 000 tonnes de déchets plastiques, soit tout de même 10 fois plus que les précédentes estimations. Markus Eriksen, directeur de […]

De la peau en plastique qui saigne et qui se soigne toute seule

Une prouesse de technologie mise au point par le professeur Marek Urban de l’Université du Mississippi du Sud: une reproduction parfaite de la peau humaine, capable de saigner en cas de blessure et même de se soigner toute seule !