A Nouméa, la fin du labo des plantes médicinales?

Faute de moyens, le laboratoire des plantes médicinales de Nouméa pourrait bientôt fermer. Cette antenne de l’Institut de chimie des substances naturelles (ICSN) est pourtant un point d’étude hors norme de la biodiversité de Nouvelle-Calédonie. La préparation d’analogues anticancéreux ou antitumoraux a ainsi été conduite à partir de ses travaux d’identification. D’autres molécules « intéressantes » ont été isolées, et trois espèces nouvelles de plantes découvertes. Un projet devait aussi être lancé pour identifier des molécules actives contre la dengue, une infection virale sans traitement à ce jour.