Les hamburgers halal de Quick passent mal

Il y avait eu l’affaire du Franprix d’Evry. En 2002, cette épicerie de la région parisienne avait décidé de passer au « tout-halal » et de ne proposer à ses clients ni porc ni alcool. Manuel Valls, maire PS de la ville, avait vivement protesté et fait fermer le commerce, officiellement pour conditions d’hygiène non conformes, une décision finalement cassée par la justice.C’est désormais au tour de Quick d’être au cœur d’une polémique. Depuis quelques mois, la chaîne ne vend que des hamburgers halal..