Patman, pionnier des sculptures sur rames

Patman, de son vrai nom Patrick Montagner, possède une galerie dont la visite est incontournable. L’artiste est le chef de file du mouvement fusionniste. « C’est lors du salon des Indépendants qui s’est tenu à Paris en 1998, que j’ai commencé à être reconnu ».
A travers le monde et notamment à Nouméa et en Philippines, son mouvement est en pleine expansion. « La Nouvelle-Calédonie est à la recherche d’une identité culturelle et artistique.