Réseau criminel d’exploitation de migrants : « qui ne paye pas est tué pour les organes »

immigration-africaine-300x200Un réseau criminel d’exploitation de clandestins a été mis à jour en Italie. Ainsi que l’horreur perpétuée par ces trafiquants d’êtres humains, groupe d’Égyptiens opérant à Palerme et à Rome.

Vendus, tués et utilisés pour la vente d’organes, c’est la terrible révélation d’un repenti :

organes« Pa

Israël restituerait avec des organes manquants les corps de jeunes Palestiniens

Trafic d’organes ? Israël restituerait avec des organes manquants les corps de jeunes Palestiniens tués lors des récents assassinats.

Le représentant de l’Autorité palestinienne aux Nations Unies a accusé Israël de restituer les corps des Palestiniens tués avec des ’organes manquants’ », ce qui a été qualifié de « diffamation sanglante » par le pays occupant israélien.

<img src="http://cagou.com/blog/wp-content/uploads/userphoto/1.thumbnail.jpg" alt="Cagou.com" width="40" height="40" class="photo" style=" border: 1px solid; border-color: #000000;"/> Cagou.comPublié dansDerniers articles postésÉtiquettes : , , , Laisser un commentaire sur Israël restituerait avec des organes manquants les corps de jeunes Palestiniens

Un réseau israélien de trafic d’organes démantelé en belgique

Dimanche dernier, peu avant 15h heure locale, l’israélien Gedalya Tauber est arrivé à Anvers. Il est considéré comme le chef d’une organisation criminelle impliquée dans le trafic d’organes humains.

Il était en cavale depuis 2009 et a retrouvé puis arrêté en 2013 en Italie, en attente de son extradition. Tauber est arrivé à bord d’un vol commercial en provenance de L’aéroport international d’Anvers-Deurne , sans menottes et accompagné en toute discrétion par des policiers fédéraux en civil.

Lorsque l’avion s’est posé, une voiture de la police fédérale est arrivée sur la piste, s’est arrêtée à proximité des portes de l’avion, et Tauber est monté dans la voiture sans passer par la douane ni par la porte de débarquement. À la vue des va-et-vient mouvementés de la presse et de la police dans l’aéroport d’Anvers, les passagers se sont rendu compte que quelque chose d’étrange