Un Airbus 380 se pose pour la première fois à Nouméa après avoir été dérouté

NOUMEA — L’aéroport international de Nouvelle-Calédonie a accueilli mercredi pour la première fois un Airbus A380, après le déroutement de l’appareil qui devait se poser à Sydney en Australie, ont indiqué les responsables aéroportuaires.

L’avion de la compagnie australienne Qantas arrivait de Los Angeles lorsqu’il a dû être dérouté vers l’archipel français du Pacifique sud, en raison de mauvaises conditions météorologiques à Sydney.

« C’est une première pour nous. Mais nous étions prêts pour recevoir ce gros appareil, l’aéroport de Nouvelle-Calédonie étant un aéroport de déroutement pour l’espace aérien régional », a déclaré à l’AFP William Grillon, directeur adjoint de l’exploitation.

Les 375 passagers et les 26 membres de l’équipage se sont posés à 5h50 mercredi (heure locale) et ont dû patienter de longues heures à bord, avant d’être autorisés à débarquer.

L’équipage de l’A380 ayant atteint son quota d’heures de vol, il ne lui était pas possible de repartir sur Sydney dans l’immédiat. Qantas a donc décidé d’affrêter un Boeing 747 depuis Sydney pour venir chercher ses passagers.

L’appareil était attendu en début d’après-midi à l’aéroport calédonien.
Bon ben voila ILS peuvent le faire 🙂
A quand une meilleure desserte?plus de compagnies ? et un vrai effort, via cette concurrence qui nous fait cruellement défaut, quant au prix des billets d’avion pour toute destination en partance du cailloux ????

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. C'est clair, c'est une honte cette pseudo compagnie aérienne qui bloque du coup toutes les autres pour survivre artificiellement.
    Les politiciens qui ont décidé cela devraient être jugés pour cela c'est une honte, même a Fiji ou au Vanuatu les désertes aériennes sont meilleures !

    A quand des beaux a 380 pour nous ?
    Réponse: dégageons d'abord cette compagnie de merde avec les salariés syndiqués payés une fortune a se branler les couilles sur le tarmac et a nous bloquer a la moindre occasion !

  2. Avec un bel aéroport à plus de 400Million de francs, il faut aussi une desserte digne de ce nom 🙂

    Ce n'est pas avec nos 90 000 touriste qu'il va être rentabilisé.

    Le gouvernement nous annonçait sa construction pour promouvoir le touriste et être capable de recevoir se nouveau flux. pff du brassage d'air à 200%

    Quand les taxes d'attérissage et autres taxe aditionelles seront moindre dès qu'un avion possera ses roues sur le tarmac, peu être que le touriste viendra un peu plus.

    Aircalin ? c'est de la merde mais on est obligé de venir vers eux pour avoir des billets.

    vous saviez que lorsque nous reservons un billet via internet pour ne pas connaitre des heures attentent dans leur locaux ce qu'il nous facture comme frais : 2000 xpf.

    C'est abusé et c'est du monopole magouille.

    C'est qui paye pour tout ça ?

    La france et nous les calédoniens.

  3. effectivement il faudrait repenser entièrement la desserte aérienne de NC. Tous les citoyens sont "bloqués, prisonniers" de cette compagnie locale, empêchant la concurrence à tous les niveaux, avoir d'autres compagnies touchant la NC nous aurions très certainement des prix à la portée du plus grand nombre, ouvrant la voir à la découverte des alentours aux moins fortunés, et par là même l'arrivée d'un plus grand nombre de visiteurs étrangers. Mais le noyau qui tient la NC sur le plan politico-économique verrouille tout. Rien pour les autres. Beaucoup d'autres secteurs en NC sont dans le même cas. C'est une dictature économique, on est obligé mais où est la liberté???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *