Un scientifique iranien a inventé une machine à voyager dans le temps. Si.

Ali Razeghi est un scientifique iranien  directeur général du Centre for Strategic Inventions. Cet homme a fait aussi fort que Doc Brown puisqu’il a créé une machine à voyager dans le temps. Pas de Delorean à l’horizon, mais The Aryayek Time Traveling Machine pourra vous montrer le futur. Mais qu’attendons nous !?

Comment ça marche ? Suffit-il de se lancer à 88 miles par heure ? De fermer les yeux pendant deux secondes et d’apparaître comme par magie dans l’avenir? Pas exactement.

Malheureusement, la machine à remonter le temps de Razeghi ne peut pas réellement vous téléporter dans l’avenir (Ah bon !). Mais vous savez ce qu’on dit, si tu ne vas pas à l’avenir, c’est l’avenir qui viendra à toi…

En effet, le joujou compte vous prédire l’avenir ! Nostradamus Razeghi est tout à fait sérieux et explique qu’à l’aide d’algorithmes complexes, il est apte à « prévoir cinq à huit ans de la vie future d’un individu, avec une précision de 98% ». Du lourd. Mieux, son invention s’adapte facilement à la taille d’un boîtier d’ordinateur.

Tout cela résonne comme un savant mélange de divination, de tarot et d’analyse de boule de cristal, le tout contenu dans un ordinateur. De notre côté, nous avons découvert une machine à voyager dans le passé. Attention, on ne blague pas et on assure une précision de 100%. Il suffit de se rendre sur Facebook.com.

Nous sommes sans doute un peu mauvais, mais nous ne serions pas contre un petit essai. Razeghi, qui n’a que 27 ans, a en fait inventé 179 autres inventions. Il parait qu’il travaille sur ce projet alambiqué depuis 10 ans. Donc un gamin de 17 ans aurait mis au point un prototype de machine temporelle. Pourquoi ne l’a-t-on jamais vu ?

Nous vous le livrons tel quel tellement ces propos sont délicieux : « La raison pour laquelle nous ne présentons pas notre prototype, c’est qu’à ce stade, les Chinois pourraient nous voler l’idée et la reproduire en millions dans la nuit »

D’un autre côté, si c’est sa machine qui le lui a dit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *