Une Breve :L’accord et L’esprit

Après la chute du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, la ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a souligné que « la priorité doit demeurer la mise en œuvre de l’accord de Nouméa ».

N’oublions pas que ,signé en 1998 entre l’Etat, les loyalistes et les indépendantistes, l’accord de Nouméa organise la décolonisation par étapes du Caillou, français depuis 1853, au travers notamment d’importants transferts de compétences à l’exécutif local.

Récemment, les trois signataires ont engagé une réflexion sur la sortie de cet accord, qui prévoit la tenue entre 2014 et 2018 d’un référendum d’autodétermination.
« Dans l’esprit de la poignée de main entre Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur, je souhaite que les forces politiques calédoniennes aient toujours à cœur de préserver l’avenir de la Nouvelle-Calédonie et l’intérêt des Calédoniens », a ajouté Penchard.

Le gouvernement est tombé la semaine dernière après la démission en bloc de ses membres du parti indépendantiste, l’Union Calédonienne pour finalement une histoire de drapeaux.

C’est quand meme un peu dement que cette instabilite gouvernementale resulte  de ce fameux drapeau double … En plus cela ne devait il pas etre un choix « temporaire » pour un levage conjoint du drapeau national français et le drapeau Kanaky?

Gomès a maintenu qu’il y était opposé, estimant que cela ne résout pas la représentation de la Nouvelle-Calédonie en une identité à long terme et que c’est  en contradiction avec l’esprit de l’autonomie des Accord de Nouméa, signé en 1998 entre les partis pro-indépendance et pro-français …

Brefff c’est pas gagne 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *