une CSG en calédonie et puis quoi aussi….

l’intersyndical fait des choses bien mais des fois il faudrait qu’ils tourne leur langue 7 fois dans la bouche avant de dire des connerie des fois.

Il propose une taxe pour pouvoir financer la pérennité de la CAFAT mais pourquoi pas,si le gouvernement ne distribué pas du fric n’importe ou et n’importe comment les caisses de la cafat n’en serai pas là.

c’est bien de donner des allocations familiale et des aides au logement mais avant de distribuer de l’argent n’importe comment il aurait mieux valu évalué la pérennité de la chose en moins de deux ans ils ont ruiné notre système de santé ils sont balaise

c’est si simple de gaspiller l’argent du petit contribuable et des gens qui bosses dure,si les loyer été moins cher les gens aurai un peu moins de mal à manger car il faut reconnaitre que le père de famille qui gagne 150000frs par mois et qui doit payer un loyer d’environ 90 à 100000frs par mois sans compter 10000frs d’électricité et 3000frs d’eau et 5000frs de téléphone il lui reste 22000frs pour manger c’est claire que sans aide social il meure de fain mais avant de taper dans la poche de ceux qui bosse dure je pense plutôt que le gouvernement et l’intersyndicale devrait plutôt taxer les proprios qui loue des maisons ou apparts à plus de 70000frs c’est simple pourtant tous proprios qui loue au delà de cette somme seraient imposés chaque année à hauteur de 50%des loyers perçus je pense que ça ferai réfléchir et voyait les économie  que la cafat réaliserait .

Mais surtout pas car ils seraient les premiers touchés ou lala .car comme toujours c’est pas le simple ouvrier ou le calédoniens moyens qui peut construire pour faire de la location,je sais ce qu’on va me répondre les logement coûte cher à construire en calédonie c’est vrai mais la encore qui détient les monopoles des matériaux de construction et oui toujours les mêmes et tous ça pour soit disant favoriser et sauver l’emploi locale hé les gars réveillez vous un peu ils donnent des salaire de misère avec des produits qu’ils importent la matière première  qu’ils payent une misère et qui revendent à des coefficients impressionnant mais c’est pas pour ça qu’ils donnent les salaire en conséquence ils se gavent c’est tout.

pour en revenir à cette fameuse taxe ils l’on fait en métropole et ça n’a rien résolu au contraire par contre le pauvre couillon qui travail s’en sort de moins en moins de toute façon il faut arrêter de donner du fric à ceux qui foutes rien avec l’argent de ceux qui bossent y en a marre .

c’est si facile de donner de l’argent avec l’argent des autres moi je dit non à cette taxe et se minimum vieillesse c’est pareil ,qu’on aide nos vieux d’aujourd’hui c’est normal mais les générations qui suivent il faudrait apprendre à capitaliser car ne rêvait pas le système par répartition à vécu ouvrons les yeux bientôt il faudra travailler jusqu’à la mort .

mais ça n’arrangerai pas nos politique car ils ont bouffé nos fonds de pension pour faire des emprunts et c’est grâce à ça qu’il emprunte du fric qu’il dépense n’importe comment mais certainement pas pour notre bien être.

comment croyez vous qu’ils vont combler l’abîme des jeux du pacifique et oui avec cette taxe et l’intersyndicale saute à pieds joint dedans les pauvres les taxes ne vont jamais à l’endroit pour lesquelles elles ont été créés vous verrez

et au lieu de bouffé 14 milliards pour des jeux qui n’ont aucune répercutions médiatique et dont tous le monde se fou il aurait mieux valu les donner à nos vieux et combler le trou de la cafat non.

préparons nous à manifester pour leur dire non à leur taxe de M…E

 

 

 

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Tout à fait!

    Au lieu d’instituer une taxe supplémentaire, il faudrait plutôt SUPPRIMER LES DEPENSES INUTILES
    – en plafonnant les sommes versées aux élus cumulant les mandats
    – en limitant le nombre de collaborateurs des élus.

    C’est d’abord aux élus de montrer l’exemple!

  2. Avant de créer des taxes supplémentaires, il faut en effet réduire les dépenses publiques de fonctionnement et également chasser ceux qui se soustraient à certaines taxes et impôts.
    La devise du territoire est loin de la réalité lorsque l’on sait que de nombreux calédoniens ne font aucune déclaration de revenus, ne sont pas poursuivis par le fisc par peur de représailles. Cela va même jusqu’à cumuler des aides publiques réservées aux plus démunis (avec l’aide médicale) alors qu’ils bénéficient d’un travail officiel ou officieux.
    Qui paie au final : le contribuable honnete.

    La NC serait-elle deja en république bananiére avec des pouvoirs publics incapable de mener correctement leurs missions et compétences qu’ils ont volontairement acquis?

  3. Et si on instaurait une « flat tax » a 10% sur tout, salaires, biens, services en supprimant au passage les pieces de 1 et 2 francs cfp qui ne servent qu’a nous compliquer la vie.

    sur Wiki:

    Définition
    L’impôt à taux unique (flat tax en Anglais) est un système qui impose tous les membres d’un groupe (citoyens ou entreprises) au même taux, contrairement à l’impôt progressif. Il est cependant le plus souvent utilisé dans le cadre de l’impôt sur le revenu.

    Cependant, de nombreux systèmes où s’est mis en place l’impôt à taux unique présentent un seuil minimum d’imposition, en dessous duquel le foyer fiscal n’est donc pas imposable.

    Historique
    Historiquement, l’instauration d’impôt unique a été considérée comme une amélioration fiscale, par rapport à une situation où bien souvent clergé et noblesse étaient exemptés d’impôts. C’était ainsi l’une des causes de la révolution française. Durant le XIXe siècle, des impôts à taux unique ont ainsi été finalement mis en place dans la plupart des pays européens.

    Après la Première Guerre mondiale, de nombreux pays la remplacèrent par un impôt progressif afin de financer les « avancées sociales » de l’époque. Depuis, certains économistes sont parvenus à la conclusion que des taux très élevés pour les plus hautes tranches d’imposition sont inutiles à cause de l’évasion fiscale.

    Ainsi, l’impôt à taux unique a fait un retour sur scène ces dernières années du fait de son instauration dans plusieurs pays anciennement communistes de l’Europe de l’Est, instauration qui s’est globalement révélée réussie. Les taux les plus bas sont de 12% (13% en Russie).

    Position libérale
    Les libéraux sont en général favorables à l’impôt à taux unique, qui fut préconisé par des précurseurs tels que Vauban ou Pierre de Boisguilbert. L’impôt progressif fait partie des dix fameuses propositions du Manifeste communiste. Il est jugé confiscatoire et injuste. Il faut toutefois relativiser ces appréciations à la lumière des chiffres. Un impôt progressif faible est évidemment préférable à un taux fixe qui serait très élevé.

    à méditer.

  4. moi j’aimerai savoir si la société de Kotra paye bien sa Cafat pour les employés car il parait que non

Laisser un commentaire

Répondre à Le Cagou Masqué Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *