Yannick Noah, les dessous d’une évasion fiscale.

Yannick Noah est au cœur d’une affaire politico-financière dans laquelle le chanteur doit plusieurs milliers d’euros au fisc, tout en soutenant la taxation des riches à 75%. Un discours qui sonne faux.

Cela fait maintenant un mois que Yannick Noah a commercialisé son dernier album, baptisé Hommage, en l’honneur de Bob Marley. Malgré qu’il jouisse encore d’une popularité énorme auprès des français, le chanteur ne fait plus autant l’unanimité.

Yannick Noah est un fervent défenseur de la mesure que veut mettre en place François Hollande qui prévoit de taxer les plus hauts revenus à hauteur de 75%. Mais ce soutien sonne faux car l’ex-tennisman est poursuivi par le FISC depuis 1996 pour un redressement fiscal datant de 1993 s’élevant à plus d’ 1 million d’euros puis ramené par la suite à 580 000 euros environ !

L’administration fiscale reproche à Yannick Noah d’avoir déclaré ses revenus en Suisse en 1993 alors qu’il n’y résidait pas. Depuis, celui qui avait accusé les sportifs espagnols de dopage, multiplie les procédures pour ne pas régler la note.

Dans des documents exclusifs obtenus par le magazine Entrevue, il est prouvé que Yannick Noah se fait domicilié en Suisse pour tous les réglements de sa maison de disque, que ce soit des royalties ou le paiement de ses tournées.

Cagou vous tiendra informe de cette affaire. En Nouvelle caledonie sieur Noah est bien apprecie .. a voir pour encore combien de temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *